dimanche 25 octobre 2009

Sufficiently Advanced, et sa VF

Ca fait plus de 2 mois que je n'ai rien posté sur ce blog, et j'en suis désolé. Rassurez-vous, je ne laisse pas tomber le présent projet de jeu de rôles churchwardien. Il y a eu les vacances, puis un peu plus tard ma découverte d'un fabuleux jeu de rôles : Sufficiently Advanced. Je me suis lancé mi-septembre dans un projet collaboratif de traduction en français sur le forum http://suffisamment.xooit.fr. Je me consacre exclusivement à ce projet jusqu'à fin 2009, et en grande partie sur l'année 2010.

Sufficiently Advanced est un jeu libre en Creative Commons, transhumaniste, ultra-futuriste comme son nom l'indique, narrativiste et Best Free Game (ex-aequo avec Sea Dracula) aux Indie RPG Award 2008. Il est passé relativement inaperçu à sa sortie, et a profité de la sortie d'Eclipse Phase (JdR futuriste dont on parle beaucoup en 2009) pour se refaire un peu de pub, notamment en passant en licence Creative Commons.

L'action se déroule dans un futur très lointain, où l'humanité s'est répandue dans tout l'univers connu, où les voyages se font par vortex, où la réplication et la transmutation ont rendu toute production industrielle pratiquement gratuite. Seules les règles de la propriété intellectuelle conditionnent l'économie.
Les PJ travaillent pour le Bureau des Brevets. Ce sont des agents de terrain, plutôt polyvalents car ça ne se passe pas toujours pacifiquement.
Par ailleurs, le Bureau étant dirigé par des intelligences artificielles trans-temporelles, les Transcendantales, les PJ sont également agents au service du Futur Désiré, un Âge d'Or que les Transcendantales cherchent à faire naître.

C'est de la hard SF, mais tellement avancée qu'elle s'approche du fantastique. Ce n'est vraiment pas du space opéra, car presque plus personne n'utilise d'astronefs, en dehors de deux civilisations un peu particulières (voir plus bas).
On ne trouve pas de pouvoirs psi, l'esprit est indissociable de la matière (les seuls humains numérisés le sont intégralement), etc. En gros, on reste sur les hypothèses purement scientifiques.
L'hypothèse de la matière noire est considérée valide, et on a quelques éléments magiques (les vortex, les transcendantales...) mais en quantité limitée.

Côté système, les PJ ont des Capacités représentant à la fois leurs caractéristiques et l'ensemble de leurs améliorations techniques.
- Biotech représente les capacités physiques, à 4 c'est du yoga extrême, de 5 à 10 le corps est optimisé, avec des capacités de régénération et de nouveaux organes bizarres.
- Cognitech est l'intelligence. De 1 à 3 c'est l'humain normal, à 4 c'est un super-génie, de 5 à 10 le cerveau est optimisé avec un ordinateur intégré.
- Nanotech est la perception et la précision. De 1 à 3 c'est un humain normal, à 4 c'est Sherlock Holmes, de 5 à 10 le corps est bardé de capteurs et son armée de nanites fouine partout.
- Métatech est la force de manipulation. C'est la seule Capacité n'intégrant pas de modifications, mais une connaissance de plus en plus affinée de la psychologie.
- Stringtech est la capacité à éviter et infliger des dégâts. De 1 à 3 c'est un humain normal, à 4 c'est Bruce Lee, de 5 à 10 le corps est blindé et bardé d'armes intégrées.

Les personnages ont des Professions, également notées de 1 à 10 (qui sont des compétences, en gros).
Ils ont aussi des Thèmes, qui sont des caractéristiques narrativistes décrivant dans quelle mesure ils peuvent modifier la trame du scénario à leur convenance (en dépensant des Péripéties, sortes de points d'héroïsme).
Enfin, ils ont des Valeurs Fondamentales, des motivations liées à leur personnalité et/ou à leur culture, qui leur donnent des bonus et parfois des malus selon les circonstances.

La résolution se fait en faisant des jets de Capacité x d10 et Profession x d10 et en gardant le meilleur résultat, à comparer à un jet adverse ou à un seuil. A chaque Capacité et Profession est associée une Réserve, des points à dépenser pour améliorer ses jets, et entamés lors des conflits.

La création de personnage et l'expérience sont totalement libres (avec quelques limites, notamment imposées par la Civilisation du personnage), sauf que les personnages les moins puissants ont plus de Thèmes et de facilités à écrire l'histoire en leur faveur.

L'humanité s'est divisée en Civilisations, dont les valeurs morales sont très différentes les unes des autres. Citons notamment, parmi la douzaine de Civlisations proposées :
- les Logiciens, qui gouvernent la Terre et ses alentours, et ont rejeté toute émotion pour fonder leur culture sur la logique et l'efficacité
- les Stellaires, qui parcourent l'espace dans leurs astronefs et ont optimisé leurs corps de façon radicale
- les Spationautes, qui étaient parti coloniser l'espace dans de grands vaisseaux générationnels, et ont trouvé des millénaires plus tard une humanité qu'ils ne reconnaissent plus. Du coup, ils sont restés dans leurs vaisseaux... Ambiance BattleStar Galactica
- l'Union Cognitive, une société parfaite où les esprits sont façonnés pour le bien commun
- les Réplicants, qui utilisent des réplicatrices pour exister en plusieurs exemplaires, en faisant régulièrement une fusion de leurs identités divergentes

Côté thème du jeu, les inspirations majeures sont Continuum (bien que les PJ eux-mêmes ne voyagent pas dans le temps) et Nobilis (le fait d'être des quasi-dieux).
Côté littéraire, l'inspiration majeure est le diptyque Crépuscule d'Acier / Aube d'Acier (Singularity Sky / Iron Sunrise) de Charles Stross, mais aussi la tétralogie Hypérion de Dan Simmons, la trilogie de l'Oecoumène d'Or de John C. Wright, les oeuvres de Will McCarthy (non traduites, il me semble), et autres oeuvres transhumanistes & ultrafuturistes.

Quel pourrait être le rapport entre Sufficiently Advanced et Le règne de Mu ? A priori, il n'y aurait aucun lien entre un cosmos ultra-futuriste et la Terre antédiluvienne. Et pourtant, on retrouve des échos entre ces deux mondes. On y raconte un âge d'or (ou presque), les aventures de héros aux pouvoirs extraordinaires, pas mal de relations politiques entre peuples aux aspirations divergentes, etc. Le système de jeu sse veut simple et souple, avec notamment la volonté de ne pas trop s'embêter avec des règles sur la gestion du matériel ; dans Sufficiently Advanced, les modifications biologiques ou cybernétiques sont par exemple déjà intégrés dans les caractéristiques du personnage.



Liens :
- Document pdf du jeu complet (186 pages)
- Version de découverte (20 pages)
- Forum de la VF
- Fiches du GROG

Illustrations : tirées du jeu

1 commentaire:

soner du a dit…

Ce projet de VF est abandonné.

La dernière version de travail du document introductif est là : http://www.fichier-pdf.fr/2010/01/24/l124ql2/